L'atelier des mots

Incipit | Annoncer, plaire ou étonner !

Incipit | Annoncer, plaire ou étonner !

Parfois, je m’agace toute seule ! Quelle idée de me pencher sur ces incipit célèbres et d’en faire un parallèle avec l’accroche de la rédaction web ? Eh bien justement pour vous montrer qu’avec une bonne entrée en matière, un article a plus de chance d’être lu. Avant de voir quelles sont les meilleures astuces pour écrire une belle accroche, je vous invite à découvrir sept incipit fameux de la littérature française. Et si vous restez jusqu’au bout, je vous réserve même une petite surprise, que dis-je, une véritable révélation !

L'incipit est la marque de fabrique de son auteur

Un incipit est un pacte de lecture que l’écrivain partage dès les premières lignes de son roman. Il n’existe pas de règles établies concernant cette introduction. Il annonce l’histoire qui se conclura par un dénouement dramatique, philosophique ou donnant au lecteur le soin de finir selon son imagination.
Chaque auteur va user de sa créativité pour titiller la curiosité de chacun et lui donner envie de s’aventurer dans ce monde merveilleux qu’est l’univers de la lecture.
 
Voici 7 exemples d’incipit répondant à des exigences très personnelles de leur auteur pour séduire, rassurer ou parfois dérouter le futur lecteur.  

Un incipit avec une tonalité absurde | Le fil conducteur de l'œuvre de Camus

Albert Camus a lui-même qualifié d’absurde une partie de son travail littéraire. En réalité, il veut pointer du doigt une société individualiste alimentée par la peur de l’autre.

Une image montrant un incipit de Camus écrit à la craie sur un tableau d'écolier

" L'étranger "

Dans l’Étranger, Albert Camus a donné à son personnage principal des caractéristiques totalement inadaptées avec le fonctionnement de la société dans laquelle il vit. Incapable de mentir, il lui est impossible d’entretenir des relations courtoises avec ses congénères. Complètement apathique, cet homme égocentré ne parvient pas à éprouver des émotions envers ses congénères.

Dans cet incipit, le romancier aborde de façon irrationnelle un drame universel et terrible qu’est la mort d’une maman pour mettre d’entrée le lecteur au parfum : la suite sera un véritable questionnement sur la condition humaine.

La patte de Louis Aragon dans un incipit provocateur

Louis Aragon aborde son roman “Aurélien” avec une phrase plutôt inattendue, pour nous plonger dans une histoire d’amour qui va s’avérer impossible.

Une image montrant un incipit de Aragon écrit à la craie sur un tableau d'écolier

" Aurélien "

Dans ce roman du cycle du Monde réel, Louis Aragon inscrit, comme toujours, son récit dans la grande Histoire. La vie d’Aurélien, rentier désœuvré et malheureux, se déroule dans l’atmosphère délurée des années folles. L’auteur observe son héros tomber sous le charme de Bérénice, une jeune provinciale indépendante. Chacun projette ses hantises et ses fantasmes sur l’autre et leur relation n’est finalement qu’une chimère reflétant le seul besoin d’aimer.

En lisant cet incipit, on ressent le ton de cette époque créative et insouciante, un brin provocatrice qu’Aragon vit aux côtés des dadaïstes, de Cocteau et de Picasso à Paris.

Un incipit tristounet augurant une histoire rocambolesque et drôle

Arto Paasilinna est un écrivain farceur qui affectionne les situations absurdes empreintes d’humanité à l’image de son roman “Petits suicides entre amis”.

Une image montrant un incipit de Paasilinna écrit à la craie sur un tableau d'écolier

" Petits suicides entre amis "

Si l’écrivain finlandais a une grande affection pour les titres tape à l’œil, il est moins enclin à débuter ses récits avec des incipit surprenants. Parmi ses titres les plus étonnants, on peut découvrir “La douce empoisonneuse”, “La forêt aux renards pendus” ou encore l’excellent “Prisonniers du paradis”. Arto Paasilinna aime quand la narration monte graduellement en pression jusqu’à aboutir à des situations loufoques et déjantées.

Dans cet incipit, l’auteur adopte un ton blasé en présentant ses congénères comme des gens profondément ennuyeux. Le lecteur ne peut pas imaginer qu’il va être emporté dans un récit pittoresque en suivant les aventures de ces anti-héros des temps modernes.

Le langage populaire avec un incipit pas piqué des vers

Raymond Queneau débute son roman “Zazie dans le métro” avec un incipit très visuel pour introduire une histoire entièrement vouée à la manipulation des mots.

Une image montrant un incipit de Queneau écrit à la craie sur un tableau d'écolier

" Zazie dans le métro "

Derrière une impression de légèreté qui a laissé de nombreux lecteurs sur leur faim, l’écrivain et cofondateur du groupe OuLiPo* s’essaye à des exercices de style jubilatoires. La sonorité des mots est largement exploitée, comme les formulations atypiques qui hantent les échanges ô combien bavards de ses personnages hauts en couleur. 

Raymond Queneau affiche d’emblée sa volonté de mettre à l’honneur la gouaille parisienne des années 50 dans cet incipit, pour amateurs d’argot avertis.

Une pièce à conviction dans un incipit à la moralité douteuse

La romancière belge Amélie Nothomb a le sens de la formule et elle le prouve, si besoin est, dans l’incipit de son ouvrage “Le fait du prince”.

Une image montrant un incipit de Nothomb écrit à la craie sur un tableau d'écolier

" Le fait du prince "

Comme souvent, en ce qui concerne l’abondant travail littéraire d’Amélie Nothomb, les avis sont partagés, voire diamétralement opposés. Il n’en reste pas moins que l’auteure a un réel don pour attiser la curiosité du lecteur. Son style incisif l’entraîne dans des histoires sans queue ni tête, où le champagne règne en maître.

La force de cet incipit est de plonger son liseur dans une ambiance étrange, drôle et machiavélique, à l’image de l’univers-signature de l’écrivaine.

Bizarroïde, cet incipit ne contient pas la lettre E

Au premier coup d’œil, il n’est pas forcément aisé de voir qu’il manque la lettredans cet incipit de “La disparition” de Georges Perec.

Une image montrant un incipit de Perec écrit à la craie sur un tableau d'écolier

" La disparition "

Même si ce texte bannissant une lettre, aussi appelé lipogramme, date de plus de 50 ans, il n’en demeure pas moins une référence de la littérature française. George Perec ne se contente pas d’effacer de son vocabulaire une lettre considérée comme indispensable, il dresse aussi une parodie du roman noir, du genre fantastique et du thriller. L’auteur entérine une idée qui lui est chère et selon laquelle la contrainte est un puissant stimulant de l’imagination.

Lorsqu’il écrit cet incipit, George Perec veut piquer la curiosité du lecteur et inscrire son récit dans une période précise. 

La candeur d'un incipit empli d'émotion et de mélancolie

Françoise Sagan livre cet incipit dans son premier roman “Bonjour tristesse” alors qu’elle n’a que 18 ans. 

Une image montrant un incipit de Sagan écrit à la craie sur un tableau d'écolier

" Bonjour tristesse "

Celle que François Mauriac aimait appeler le “charmant petit monstre” a grandi dans une famille bourgeoise et a régulièrement alimenté les chroniques judiciaires et mondaines de son époque. Mélancolique à souhait, elle n’a jamais cessé d’être le garçon manqué qui a provoqué un scandale mondial avec son premier roman “Bonjour tristesse”.  

Le titre de “Bonjour tristesse” a été emprunté à un vers de Paul Eluard. Son incipit a pour rôle de décrire son univers de jeune bourgeoise oisive et désenchantée.

De l'incipit à la l'accroche | Un chemin littéraire parallèle

L’incipit d’une œuvre littéraire est destiné à capter l’attention du lecteur et de lui donner envie d’entrer dans l’univers de l’écrivain. Les accroches des articles du web ont aussi le pouvoir de les mettre en avant parmi des milliers d’autres. Il est donc essentiel de soigner les introductions et de leur donner une saveur toute particulière. N’oubliez jamais qu’elles sont au service d’une noble cause, la vôtre ou celle du business de votre client.

Plusieurs écoles de l'incipit et de l'accroche en rédaction web SEO

Les adeptes de la Programmation Neuro Linguistique estiment que les lecteurs ne sont pas tous sensibles aux mêmes chants des sirènes. Certains vont fondre pour un mot évoquant un ressenti, d’autres sont branchés sur un canal visuel et une propension moins importante répond aux mots qui titillent leur canal auditif. 

Même si ces pratiques sont un peu poussiéreuses, elles nous enseignent une règle essentielle : nous devons en permanence chercher à intéresser des gens très différents. Pour en atteindre le plus grand nombre, il est indispensable de s’adresser à eux avec un vocabulaire riche et varié.

Pourtant, au commencement, vous avez tout intérêt à cerner votre persona afin de vous adresser à lui en priorité.

Babelleweb incipit loupe 1

Incipit et accroche personnalisés en fonction d'une cible précise

Dans la vraie vie, vous ne vous adressez pas de la même façon à votre neveu adolescent, à la boulangère de votre quartier ou à votre amoureux. Outre l’intention qui sera radicalement différente, le ton et le vocabulaire n’auront pas grand-chose de similaire non plus. En rédaction web, on procède de la même manière. D’ailleurs, un article doit souvent répondre aux attentes d’un lectorat déterminé (et plus si affinités). 

 

Chapô, foulard ou casquette à l'envers ?

Écrire un chapô est un exercice délicat et il faut trouver le juste équilibre entre le titre, l’accroche et les phrases d’introduction pour aboutir à un ensemble harmonieux. Le champ sémantique et le style employés devront faire écho aux profils que vous souhaitez atteindre. Ensuite, la fluidité du texte aidera votre cible à visualiser la valeur-ajoutée que vous allez lui apporter.

Comprendre, informer et rassurer

Rédiger une bonne introduction, c’est donner aux visiteurs bien plus que des indices. C’est leur offrir la primeur de la résolution de leurs questionnements ou de leurs attentes. Dans un contexte de décrochage ultra rapide des internautes, se faire désirer est une grossière erreur, tourner autour du pot est carrément rédhibitoire. L’opération de séduction est ailleurs, car vous allez devoir rassurer votre lectorat : oui, il va trouver chez vous ce qu’il est venu y chercher !

Un brin délicat de SEO pour attirer Google dans vos filets

Votre mot-clé principal doit ouvrir le bal et être inséré de façon élégante et sans lourdeur dans votre accroche. Ensuite c’est au tour du champ sémantique de s’exprimer, dans des phrases courtes, si possible avec de jolies transitions. En réalité, l’accroche et l’introduction sont une somme d’informations essentielles et concises pour plaire à vos lecteurs tout en indexant votre contenu.

Babelleweb Incipit Cible

Un incipit jovial et inspirant à visée positive

Chaque rédacteur affute sa plume selon ses convictions et son rapport au visiteur. Pour ma part, j’essaye d’appliquer quelques règles qui fluctuent selon les thématiques des sujets abordés. Pour autant, il me semble que chacun doit créer ses propres outils pour se positionner de façon intègre et durable.

 

Voici quelques pistes de réflexion, à ne pas suivre à la lettre, car vous êtes seul maître à bord de votre navire.

Une révélation fantastique en guise de conclusion

Imaginez la frustration et parfois la souffrance qu’ont ressenties nos écrivains célèbres, prostrés devant une feuille désespérément blanche et vierge de tous dictons. Et surtout, comment cette phrase a-t-elle pu tomber du ciel dans leur escarcelle linguistique et du même coup débloquer une situation intenable et profondément injuste ?

La réponse est toute bête : cet incipit génial, ils l’ont, pour la plupart, écrit à la fin !

En rédaction web, rien ne vous empêche de faire pareil. C’est même conseillé car ce n’est qu’une fois le sujet traité que vous serez en mesure de rédiger une belle introduction. 

Faites le tour de votre thématique et développez votre article selon un plan précis, et vous verrez un incipit ou une accroche se révéler, comme si c’était une évidence. Et surtout, ne restez jamais bloqué inutilement devant un nouveau texte à rédiger. Dans les différentes pistes à explorer, il existe forcément un paragraphe qui vous inspire. Commencez par celui-ci, et une fois la machine lancée, vous verrez que la suite va se dérouler comme par magie !

Bien entendu, si vous parcourez mon site parce que vous avez besoin de contenus, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message. J’appliquerai volontiers toutes mes astuces à la rédaction de vos articles pour le web et je vous proposerai des textes originaux, riches et personnalisés.

* OuLiPo : Acronyme de “l’Ouvroir de littérature potentielle” réunissant les écrivains appartenant au mouvement surréaliste au cours du XXe siècle. À travers des jeux d’écriture, ils cherchent à découvrir de nouvelles potentialités du langage et surtout à moderniser l’expression et la rendre inventive et innovante.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x