L'atelier des mots

Pléonasmes redondants | La folle aventure de Pléon Asme

Pléonasme redondant | Faux-semblant ou apparence trompeuse ?

Le pléonasme est une figure de style employée oralement, dans la presse quotidienne ou dans la littérature. En grec ancien, pleonasmos signifie exagération et surabondance. En effet, le pléonasme consiste à répéter deux fois ce qui vient d’être énoncé, pour appuyer une intention. Parfois, le pléonasme résulte d’une lourdeur ou d’une maladresse linguistique.  

Je vous propose de faire un état des lieux des principaux pléonasmes en vogue, vous verrez, nous en employons tous régulièrement.

Je vous ai écrit un petit conte en guise de cadeau gratuit dans la deuxième partie de l’article, pour vous remercier de me laisser un petit commentaire à la fin 😉

Image montrant deux sucettes pour illustrer le conte des pléonasmes

Un langage communautaire et populaire

Dans le langage courant, le pléonasme résulte souvent d’une maladresse ou d’un tic partagé, comme lorsqu’on emploie au jour d’aujourd’hui qui relève d’un véritable exploit puisqu’il permet à lui seul de dire trois fois la même chose.

Dans certaines discussions, on peut entendre des gens sentir leurs cheveux se dresser sur leur tête, et noter au passage, qu’ils peuvent difficilement le faire à un autre endroit. Il nous arrive aussi de faire un mauvais cauchemar et nous sommes parfois nostalgiques en éprouvant des désirs de retour en arrière.

Eh bien, rassurez-vous, le retour en avant, ça n’est pas pour tout de suite, pas même en une heure de temps !

Des journalistes très observateurs

Dans la presse, il existe de nombreux exemples de pléonasmes employés à la radio, dans les parutions papier ou sur le web. 

Image montrant un transistor pour illustrer le conte des pléonasmes

Voici un top 10 de ces petites maladresses suivies par leur ombre portée :

Taux d’alcoolémie  : alcoolémie signifie déjà taux d’alcool, donc à moins de voir double, il n’est pas nécessaire de remettre une tournée.

Populations civiles  : s’il s’agit d’un ensemble d’êtres humains, cela veut-il dire que certains ne sont pas dignes d’être rangés du côté des gens civilisés ? En réalité, le mot population suffit.

Tri sélectif  : à force de sélectionner des objets pour les trier, on en vient à s’emmêler. 

Talonner de près  : à moins d’avoir de très grands pieds, on va avoir beaucoup de mal à talonner de loin.

Tollé général  : allons, n’exagérons pas ! Un tollé est déjà défini par le Larousse comme étant une « clameur collective » (ouille, ça fait mal, un pléonasme !). Alors si en plus, elle est généralisée, on frôle la cacophonie assourdissante.

Principale priorité  : par nature, une priorité secondaire devient tout de suite moins urgente . Il est d’ailleurs conseillé de ne pas confondre vitesse et précipitation.

Forum de discussion  : un forum est un lieu dans lequel on échange, avez-vous déjà participé à un forum du sommeil ou du rêve ?

Monopole exclusif  : un monopole étant lui-même un privilège entier, il est difficile d’envisager de le partager. 

Importer de l’étranger  : essayez  d’importer directement des objets à partir de l’endroit où vous vous trouvez. Pas donné à tout le monde… 

Au maximum de son apogée  : sortez les fusées, enfilez vos costumes de super héros, on s’apprête à tutoyer une constellation d’étoiles !

L'aventure surprenante de Pléon Asme

Pléon Asme est l’exemple même du héros ordinaire* comme je les affectionne. Lorsqu’il met son dévolu sur cette petite camionnette pour en faire un FoodTruck itinérant, Pléon  a un bel avenir devant lui. Pourtant, la conjoncture actuelle en a décidé autrement et, convenons ensemble, cette année 2020 n’a pas été constellée d’étoiles.
Dans un milieu ambiant teinté de sinistrose et avec une topographie des lieux dépendante d’une pandémie mondiale, Pléon a dû renvoyer son projet à plus tard.
Image montrant un food tuck pour illustrer le conte des pléonasmes

Un résumé succinct au sujet de la situation contextuelle avec des perspectives d’avenir incertaines, a conduit le jeune premier à renoncer à son futur projet

Adepte d’une cuisine moderne et inédite, Pléon avait pourtant préparé son business à l’avance, en soignant le moindre petit détail.

Un résultat final réfléchi à l'avance

Sa priorité première était de se débarrasser de ses vieilles hardes et d’arrêter de se geler de froid dans son studio une pièce. Dorénavant, il pourrait avoir une apparence extérieure normale et dans deux ans, au grand maximum, il atteindrait son but final

Lorsqu’il a claqué bruyamment la porte de son ancien emploi, il s’est évertué à faire des efforts pour remplir entièrement une tirelire à fente.

Image montrant une tirelire pour illustrer le conte des pléonasmes

Avec un monopole exclusif du marché des restaurants mobiles dans son patelin paumé, Pléon avait flairé la bonne aubaine. Sans faire des dépenses somptuaires, il franchirait les étapes successives, d’autant que, dans ce village rural, tous étaient solidaires les uns des autres

Il avait d’ailleurs réservé d’avance les emplacements disponibles, preuve probante qu’il achevait complètement sa reconversion professionnelle.

Une pandémie internationale à cause d'un minuscule virus

À aucun moment, Pléon ne s’attendait à être placé devant une double alternative, ajourner son projet à plus tard ou réfléchir à une étape intermédiaire. Ce hasard imprévu, arrivé sous la forme apparente d’un virus minuscule, allait-il l’empêcher de construire sa maison neuve ? 

Il avait l’impression de faire un mauvais cauchemar, et si cette perspective s’avérait vraie, il descendrait moralement bien bas.

Image montrant une maison pour illustrer le conte des pléonasmes

Alors que les circonstances avaient entièrement détruit son idéal absolu de devenir cuisinier, ses voisins immédiats avaient eu l’idée de se cotiser à plusieurs. Chaque don gratuit leur avait permis de bâtir une petite maisonnette sur la place centrale du village. 

Après autorisation préalable des instances décisionnelles, ils l’avaient complètement achevée en collaborant tous ensemble.

Des bénévoles désintéressés

Les bénévoles volontaires motivés défilaient à la suite devant le vieil appartement délabré de Pléon. Il y a vingt ans en arrière, la solidarité était naturelle, mais au jour d’aujourd’hui, cette aide mutuelle est bien moins répandue. 

Dehors, il se mit à neiger et quand le jeune garçon s’approcha de sa fenêtre où se trouvait son chat Raminagrobis, il aperçut l’édile municipal en train de s’esclaffer de rire.

Image montrant un chat pour illustrer le conte des pléonasmes

Surpris à l’improviste, Pléon ne vit pas les autres avec leurs paires de jumelles le scruter avec soin. Il pensa d’abord que le maire venait opposer son véto à l’inauguration de sa prochaine ouverture et lui répéter à nouveau ce qu’il lui a déjà dit à maintes reprises

Au lieu de ça, Pléon eut l’apanage exclusif d’assister à un consensus commun qui a conduit tous les villageois devant le seuil de sa porte.

En conclusion, un dénouement heureux

Tous les acteurs de cette surprenante aventure étaient réunis en groupe derrière une énorme planche de bois sur laquelle était inscrite, dans une belle calligraphie, une consigne stricte et inattendue.
On pouvait y lire dans une orthographe correcte tous nos gagnants ont tenté leur chance* avec une flèche en pointe tournée vers son nouveau logis d’habitation.
Image montrant un oeil pleurant pour illustrer le conte des pléonasmes
Les yeux mouillés de larmes, Pléon applaudit des deux mains, il s’en faut de peu qu’il ne s’assoit directement sur son cul. Cette entraide mutuelle et généreuse commémore le souvenir de ses parents qui, à l’unanimité totale sont les grands géants responsables de l’essor croissant et de la réussite de ce charmant village de campagne.

* Tautologie : ce célèbre slogan de la Française des jeux illustre bien ce qu’est une proposition tautologique qui ne peut être contredite et demeure vraie par son essence même

* Oxymore : cette figure de style consiste à associer deux mots de sens contradictoires pour créer un effet humoristique ou poétique dans un récit.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
AnnMof
3 mois il y a

Magnifique plume et beaucoup de finesse dans tout ce propos ! Excellent article Babelleweb… Merci du partage 😉

Véro
Véro
3 mois il y a

Bea article. T’as une belle plume, j’adore ton style ! Tu manies les mots magnifiquement.

Nelly
Nelly
3 mois il y a

Génialissime ! Merci pour ce billet qui mêle, avec brio, humour et amour de la langue française.

Christelle LORANT
3 mois il y a

Aussi bien écrit que celui relatif aux expressions françaises imagées, cet article est vrai bol d’air frais (si si, l’air peut aussi être chaud..) et un ravissement pour tous les amoureux de la langue de Molière. Que celui qui n’y a rien appris lève le doigt ! Merci pour ce partage.

MAGALI
MAGALI
3 mois il y a

C’est toujours un plaisir de te te lire, et même si j’ai appris beaucoup de chose sur Pleon Nasme et sa trépidante vie, je crois que je continuerai de me laisser tenter par certains dans mes ouvrages 🙂. Toutefois, dans notre métier de rédacteur, une attention accrue me paraît la clé indispensable au contenu de qualité 🙂

Eric VARIN
3 mois il y a

Bonjour,

Point de calinotades ici mais bien de la malice pour se jouer des mots …bravo et félicitations….Je reviendrai c’est une certitude

12
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x